• à vélo : 3h - Difficulty Facile
  • Distance : 24km
  • Vertical rise : 150m
  • Public : Tous publics
The Bidouze River, a tributary of the Adour River, is now a guide for the connection between the municipalities of Bidache and Guiche. Small ports with paved holds keep the memory of the once flourishing river trade, and a bucolic towpath draws curves in symbiosis with the meanders of this dammed river. The paved path is ideal for walking or riding two-wheeled vehicles and for observing passerines, egrets, herons, and also storks which are fond of the Bidouze valley barthes. You will appreciate the vestiges of the castles, but also, by an escapade on the hills, the atypical dovecote of the center of the village or the viewpoint of Miramont. Before returning, you can even take a refreshing dip in the Arroques lake.
Itinéraire
  • Etape 1 :

    De Bidache au port de Guiche Depuis l'Office de Tourisme de Bidache, remonter la rue principale jusqu'au premier rond-point, où il faut descendre à droite la D11 (direction Guiche). Au bas de la descente rapide, tourner à droite vers le port de Guiche (panneau V81). Au bord de la rivière, emprunter vers la gauche l'ancien chemin de halage reconverti en voie cyclable. Laisser plus tard un chemin à gauche (4,6 km), puis la route de Cassous (5,5 km), pour longer toujours la Bidouze par sa rive gauche, sur près de 10 km, jusqu'à Guiche. Remarquer une chasse à la tonne sur un bassin à gauche (6,9 km), puis un nid de cigogne au milieu des barthes (8,5 km). La piste coupe la D253 au pont de Guiche (9,9 km) et atteint un petit port.
  • Etape 2 :

    Du port au village de Guiche Passer le long de la cale dallée du port de Guiche (10 km) et continuer sur la route entre Bidouze et le pied de la falaise supportant le château. A une intersection (croix), quitter le balisage de la V81 pour monter à gauche la rue de la Bourgade (pente raide). Au niveau des ruines du château de Gramont, prendre le vélo à la main pour passer à gauche sous un porche en pierre. Au pied de la tour carrée, suivre à droite la ruelle centrale de la bourgade. Au bout (11 km), ignorer la descente forte en face pour prendre à droite une route secondaire ascendante (vue sur la bourgade). Rouler sur le coteau jusqu'à un carrefour en T : suivre cette nouvelle route (chemin de Laillet) vers la gauche (vue sur la Rhune) jusqu'au village de Guiche. Montée soutenue sur 1 km mais, au sommet, la boulangerie de la Toque Joyeuse saura combler les coups de fringale. A l'intersection, aller à droite pour découvrir le pigeonnier proche de l'église.
  • Etape 3 :

    De Guiche au lac des Arroques De l'église de Guiche (13,1 km), revenir au carrefour de la boulangerie et suivre cette fois à droite une route secondaire (fléchée « chambres d'hôtes »). Se lancer dans une descente ; 300 m après l'école, tourner à droite sur la route dite « chemin Jean du Haou ». Passer une première bosse, suivie d'une courte descente rapide, puis aborder une montée rectiligne entre les maisons, sur 500 m. Au sommet, à l'intersection, il est intéressant de prendre à gauche, en aller et retour, le chemin de la croix de Miramont. Une piste fait suite au goudron et permet d'atteindre le sommet de la colline (panorama sur la vallée de l'Adour, le pic Baïgoura, le pic d'Orhy, Bidache). Revenir ensuite à l'intersection précédente et virer deux fois à gauche pour descendre dans un vallon verdoyant (petite route). En bas, tourner à droite pour atteindre le plan d'eau des Arroques.
  • Etape 4 :

    Retour à Bidache Retour à Bidache UTM : 646741 – 4817961 Lat/Long : 43.50015 / -1.18491 Après une éventuelle baignade, quitter le lac des Arroques (17 km) par la route d'accès, puis la première route à droite. Rejoindre ainsi la D653, qu'il faut longer prudemment à droite sur 200 m pour suivre à gauche le chemin de Balestéguy. Retrouver ainsi la Bidouze (18,5 km) et son chemin de halage qui, vers la droite, vous ramène au port de Guiche (22,4 km). Remonter alors au village par la côte de la D11. Faire le tour du rond-point d'entrée de village et choisir la quatrième sortie à droite, la rue Saint-Jacques. En roue libre, se laisser glisser entre les maisons anciennes du vieux bourg. Avancer jusqu'à l'église, à longer par la gauche. Encore sur la gauche, on découvre le château de Gramont de Bidache. Par le rond-point, revenir à gauche vers le fronton et l'Office de Tourisme.
Don't miss
  • Ports de Bidouze
    Les ports de la Bidouze (0,8 km) (Patrimoine bâti)

    La rivière Bidouze, soumises aux influences des marées, est un affluent de l'Adour maritime. Avec ses petits ports à cale dallée, elle a longtemps servi de voie navigable pour de nombreux transports de marchandises, notamment la célèbre pierre de Bidache utilisée dans la construction des bâtiments et des fortifications de Bayonne.

  • Château de Guiche
    Le château de Guiche (10,7 km) (Patrimoine bâti)

    Sur les hauteurs du port, dans le quartier historique de la Bourgade, il ne reste que quelques ruines de l'ancien château de Guiche, pourtant forteresse importante déjà présente au XIIe siècle, sous contrôle des seigneurs de Guiche. Le château passera ensuite sous tutelle des comtes de Gramont à compter du XVIe siècle, comme son voisin de Bidache.

  • Pigeonnier de Guiche
    Le pigeonnier de Guiche (13,1 km) (Petit patrimoine)

    Entre église et mairie de Guiche, on trouve une construction originale, peu commune dans la région. Une salle haute à pans de bois repose sur trois colonnes en pierre. Ce bâtiment aurait initialement été le pigeonnier d'une abbaye laïque remontant au haut Moyen-Âge. Remarquer aussi le bel escalier cintré et abrité de 12 marches qui conduit au cimetière.

  • Lac des Arroques
    Le lac des Arroques (17 km) (Site naturel)

    Sur le site d'une ancienne carrière exploitée de 1967 à 1993, la nature a repris ses droits en alimentant en eau le trou béant laissé par les extractions. Un lac surmonté de falaises a investi le paysage, ouvert à la baignade et aménagé pour les activités aquatiques depuis 2014.

  • Bastide de Bidache
    La bastide de Bidache (23,1 km) (Patrimoine bâti)

    Il faut prendre le temps d'observer les façades des maisons de la rue Saint-Jacques de Bidache (pans de bois, arcades en pierre). C'est l'artère principale de la vieille ville commerçante, la qualité du bâti ancien ne laisse aucun doute sur l'époque florissante de la cité (maison Haramboure, maison Tanneur, maison Congrès). Plan de visite disponible à l'Office de Tourisme.

  • Château de Bidache
    Le château de Gramont de Bidache (23,6 km) (Patrimoine bâti)

    Édifiée au XIe siècle, la forteresse de Bidache appartient à la famille Gramont depuis le XIVe siècle. Le donjon circulaire est le témoin de l'époque médiévale, alors que le reste de l'édifice date d'une restauration des XVIe et XVIIe siècles après avoir été incendié par l'armée de Charles Quint en 1523.

Points to note / Informations :

Points to note :

  • D653, descente en pente forte, modérer votre allure (-1.14438;43.48290)
  • Route de Laillet, assez passante, à suivre à montée vers la gauche (prudence) (-1, 21108;43.51546)
  • Route de Jean du Haou, montée soutenue sur 500 m, prendre votre temps (-1.19499;43.51055)
  • D653 à suivre sur 200 m, serrer à droite de la chaussée (pas de bande cyclable) (-1.17705;43.5001)

Nearby routes

Nearby accommodation

Agenda

Image publicité de Bipia, conserverie artisanale de condiments à base de piments d'Espelette